• Le congrès académique du SNUEP Aix-Marseille se déroulera le jeudi 20 janvier au LP Frederic MISTRAL à Marseille (8ème).

      A l'ordre du jour :

    - bilan des activités du SNUEP Aix-Marseille,

    - discussions sur les dossiers en cours,

    - présentation des thèmes des mandats et débats,

    - élection du bureau académique,

    - élections des déléguées pour le congrès national.

     

    Nous espérons vous voir nombreuses et nombreux à cette occasion.

     



  • votre commentaire
  • Appuyé par le bureau national et les instances locales de la FSU et du SNES, le SNUEP vise à étendre son réseau au sein de l'académie d'Aix-Marseille.

    Nous remercions vivement les collègues du SNES et de la FSU qui nous accueillent dans les locaux du 12 place Général de Gaulle à Marseille, et qui nous épaulent volontiers pour la mise en place du bureau académique.

    Vous pouvez d'ores et déjà vous retourner localement vers les personnes suivantes :

    Secrétaire académique :

    Jean-Michel Beltran LP Charles Privat, Arles

    Membres du bureau académique :

    • Bruno Bourgine LP Frederic Mistral, Marseille
    • Adik El habnouni LP Camille Julian, Marseille
    • Nicolas Starck TZR LP Les Ferrages, St Chamas / LP Charles Privat
    • Johanes Togbe Lycée Méditerranée, La Ciotat

    Dès maintenant nous recueillons les bonnes volontés pour établir une liste de candidats SNUEP à la CAPA PLP pour l'élection de décembre 2014 : objectif 16 candidat-e-s (à parité 8 femmes 8 hommes)


  • Agir pour une autre réforme des retraites

     

    Manifestation unitaire interprofessionnelle
    Mardi 15 octobre à 10h30 au Vieux Port Marseille
    (CGT FSU FO Solidaires UNEF UNL)

     

    Le débat sur les retraites s’ouvre le 7/10 au parlement. Cette réforme, si elle devait être votée, renforcerait les inégalités existantes, particulièrement entre les femmes et les hommes.

    C’est aussi une réforme injuste pour la jeunesse qui va devoir travailler plus longtemps et qui voit encore un peu plus s’éloigner la possibilité d’une retraite à taux plein.

    Car l’allongement de la durée de cotisations à 43 annuités revient à reculer encore l’âge de départ à la retraite et à baisser le niveau des pensions des futurs retraités ! Cette baisse des pensions programmée ouvre la voie à des systèmes complémentaires par capitalisation.

    La mise à contribution porte, une fois encore, essentiellement sur les salariés et les retraités puisque le gouvernement propose de compenser intégralement l’effort demandé aux entreprises.

    C’est pourquoi la FSU demande aux parlementaires d’abandonner ce projet et de mettre en œuvre une autre réforme prenant en compte les revendications et propositions alternatives mobilisant de fait les questions de l’emploi et des salaires, prenant en compte le recul de l’âge d’entrée dans la vie active et notamment l’allongement de la durée des études et de la formation.

    La FSU appelle les agents de la Fonction publique, avec les salariés du privé mais aussi avec les jeunes et les retraités, à se mobiliser et à participer à toutes les actions organisées dans chacun des départements : meetings, débats, réunions, actions diversifiées et multiformes... pour revendiquer une autre réforme.

     

    La FSU appelle à la réussite, sur l’ensemble du territoire, de la journée interprofessionnelle du 15 octobre prochain afin de faire entendre aux parlementaires que la réparation des injustices, le rétablissement de la confiance dans notre système de retraites, son financement, mais aussi la prise en compte des évolutions du monde du travail nécessitent une toute autre réforme.